Des rites de passage à la nation: conceptions ethnographiques de la nation chez arnold van gennep (1873-1957)

Vicent Bourdeau

Resumen


Arnold Van Gennep (1873-1957) est surtout connu pour son travail ethnographique sur Les Rites de passage et pour son Manuel du folklore français, œuvre de toute une vie. Sa théorie ethnographique de la nation au sortir de la première guerre mondiale reste toutefois méconnue. Cet article se propose de comprendre comment Van Gennep, armé des ressources de l’ethnographie et en particulier de l’étude sur les rites de passage (partie I), propose une théorie non substantialiste de la nation (partie II). Fondée essentiellement sur une étude comparative des pratiques sociales intégratrices, l’approche de Van Gennep peut offrir un éclairage intéressant aux débats contemporains sur l’identité nationale.

Texto completo:

PDF (Français (France))